Commission conjointe sur l’océanographie et la météorologie marine

Baromètre Lagrangian avec ancre flottante

Les observations océanographiques in situ, encodées et transmises à l’aide des systèmes de communication OMM servent à construire des modèles de prévision météorologique, à donner l’alarme en cas de dangers, à connaître les opérations des pêches, à surveiller les expériences scientifiques, à appuyer la navigation météorologique, etc. Ces données sont diffusées sur le Système mondial des télécommunications (SMT) dans un délai allant de quelques minutes à 30 jours après avoir effectué l’observation en question. La plupart des données sont disponibles, toutefois, dans un délai de un à deux jours.

LE GDSI collabore à la mise en œuvre et à la mise à jour de l’ensemble des codes à l’intention du SMT

Les activités qu’effectue le SDMM dans le cadre du programme conjoint JCOMMviennent à l’appui, entre autres, des programmes du GTSPP, de WOCE-UOT et du SOOPIP sur la météorologie, les profils de la salinité des océans et les observations de surface.  LE SDMM fait également office de Centre responsable des données sur les bouées dérivantes (CNRDO).  Il s’occupe de distribuer les produits du programme conjoint JCOMM comme la publication mensuelle du niveau moyen de la mer, dans le cadre d’analyses réalisées dans le Pacifique par le Programme JCOMMsur le niveau de la mer à l’intention de la collectivité marine canadienne.

Avis aux usagers des données à temps réel BATHY/TESAC du SDMM

Indicatif d’appel SHIP49

Entre les années 1995 et 2000, plus de 20 000 messages BATHY originaires du Japon furent reçus avec l’indicatif d’appel arbitraire SHIP49 mais sans heure. Malgré cela, nous avons emmagasiné ces données, vu leur volume. À ces stations, nous avons attribué une heure arbitraire de 19:00.

Données d’enregistreurs SEAS avec dates erronées

Entre les années 1994 et 2005, le programme SEAS des navires volontaires d’observation des USA a généré un nombre important de profils avec des dates d’échantillonnage erronées. Aucune méthode ne nous permet d’indentifier ces observations dans les archives du GDSI. Le CNDO des USA travaille présentement à la révision de ces dates pour la version à temps différé de ces données.

Données TESAC Argo

Le programme Argo des USA, de 1997 jusqu’au 22 février 2001, a transmis des messages TESAC avec des pressions au lieu de profondeurs. Les usagers sont avisés que cela n’est pas nécessairement la seule source du problème et qu’ils devraient consulter le serveur GODAE pour la version à temps différé lorsque disponible.

Activités en cours

Le SDMM est membre de l’Échange international des données et de l'information océanographiques (IODE) (Site externe) qui a comme mission de promouvoir la recherche océanographique ainsi que son fonctionnement et aménagement, en facilitant l’échange de données et informations océanographiques entre les États membre et en satisfaisant les besoins des usagers de données et de produits d’information.

USCD Argo Website Thumbnail

Section Argo
Il s’agit d’un réseau planétaire de flotteurs destinés à relever en temps réel la température et les profils de salinité des océans. Il a été conçu pour être la principale composante d’un système d’observation des océans.

Liens